Skip to main navigation Skip to main navigation Aller au contenu principal Skip to breadcrumb Skip to footer

1er accélérateur des entreprises

Anticiper les difficultés des entreprises : outils et guide pratique

Gérer une entreprise, c'est aussi anticiper les risques et les besoins de l’entreprise. Retrouvez les outils à mettre en place pour détecter les signaux d’alerte et réagir à temps.
Anticiper les difficultés en entreprise
Partagez sur Facebook Partagez sur Twitter Partagez sur LinkedIn
Partagez par Email
Imprimez
Mardi 14 décembre 2021

Les outils de gestion

 

Le tableau de bord

Outil d’aide à la décision et à la prévention, le tableau de bord est composé d’indicateurs qui permettent d’avoir un état et une tendance générale de l’activité de votre entreprise en temps réel.

Il n’existe pas de tableau de bord « type » car il diffère selon vos priorités et vos objectifs.
Par contre, le choix des indicateurs est primordial. Ces indicateurs peuvent être de 4 types :

  • les indicateurs économiques
  • les indicateurs physiques
  • les indicateurs humains
  • les indicateurs de suivi de projet

 

Le plan de trésorerie

Outil de pilotage prévisionnel, le plan de trésorerie permet de détecter et d’anticiper les problèmes de trésorerie.
Concrètement, il s’agit d’établir un tableau dans lequel figurent les encaissements et les décaissements prévus mois par mois.
L’objectif étant de connaître le solde de trésorerie du mois ainsi que le solde cumulé d’un mois sur l’autre.
Un solde cumulé négatif donnera lieu à une alerte et plusieurs actions correctives devront être apportées.

 

Le seuil de rentabilité

Le seuil de rentabilité représente le niveau de chiffre d’affaires minimum pour couvrir toutes les charges d’exploitation de votre entreprise et que votre entreprise devienne rentable.
Il permet d’ajuster l'activité en agissant sur le prix de vente, le prix de revient, la politique d’achats, les charges fixes de l’entreprise, la rémunération.

 

Le Solde Intermédiaire de Gestion (SIG)

Le Solde Intermédiaire de Gestion (SIG) permet d’analyser le résultat de l’entreprise en le décomposant en plusieurs indicateurs clés :

  • la marge commerciale pour les entreprises de négoce qui est le meilleur moyen d’améliorer la rentabilité de votre entreprise et d’être performant.
    Son analyse permet d’adapter les prix de vente par rapport aux prix d’achat.
  • la production de l’exercice pour les entreprises industrielles ou les prestataires de services
  • la valeur ajoutée : indicateur de la santé de l’entreprise, la valeur ajoutée mesure la richesse brute créée par l’entreprise dans le cadre de son activité
  • l’Excédent Brut d’Exploitation (EBE) met en évidence la rentabilité économique de l’entreprise du fait qu’il ne tient pas compte de la politique de financement et d’investissement de l’entreprise.

 

La trésorerie

Indicateur financier important des entreprises, la trésorerie permet de pérenniser son entreprise.

Pour améliorer sa trésorerie, l’entreprise peut jouer sur différents leviers :

 

  • la capacité d’autofinancement (qui doit être positive)
  • le fonds de roulement qui est la partie des capitaux permanents disponible pour les besoins d’exploitation
  • le besoin en fonds de roulement qui représente le besoin de financement nécessaire à votre entreprise pour fonctionner au quotidien
  • les outils bancaires

Consultez le guide pratique de la prévention des difficultés des entreprises

 

Au sommaire de ce guide pratique "La prévention des difficultés des entreprises" réalisé par CCI France : 

 

  • Suivre votre activité avec un tableau de bord de gestion
    Construire votre tableau de bord I Le plan de trésorerie I Connaître votre seuil de rentabilité I Savoir interpréter les soldes intermédiaires de gestion I Améliorer la trésorerie de votre entreprise
  • Traiter les difficultés
    Dispositifs d’aide et d'accompagnement I Les procédures de prise en charge des difficultés I Les acteurs de la prévention et du rebond